Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Reseaux FLE Education Langues

Apprentissage des langues et technologie

29 Août 2011 , Rédigé par frul8 Publié dans #Nouvelles

La technologie aide-t-elle à apprendre les langues ?


Podcast


A l'occasion de la Journée européenne des langues du 26 septembre, Science Publique se penche sur l'apprentissage des langues étrangères. Depuis une dizaine d'années, le développement de l'informatique et l'usage de plus en plus généralisé de l'ordinateur, prennent le relais des "labos de langues" traditionnels. Parallèlement, lee CD-Rom permettant d'apprendre seul une langue se multiplient et exploitent des technologies de plus en plus sophistiquées, comme la reconnaissance vocale pour juger automatiquement l'accent de l'élève. Avec un peu de recul, comment peut-on juger l'apport des technologies de l'information et de la communication (TIC) dans ce domaine? Reste-t-il des progrès à accomplir pour que cet apprentissage soit plus facile, plus rapide et accessible à tout âge?

 

 Invités 

 Katrin Goldmann.  Professeur d'allemand, coordinatrice du Groupe d'expérimentation pédagogique "Langues et Multimédia" de l'académie de Versailles.
 Jean-Paul Narcy-Combes.  Didacticien de l'anglais, professeur à l'université Paris III–Sorbonne.
 Maguy Pothier.  Enseignante-chercheure à l'université Blaise Pascal à Clermont-Ferrand.
 Nagi Sioufi.  PDG d’Auralog, éditeur de logiciels d'apprentissage de langues.

 

° SCIENCE PUBLIQUE   -  Télécharger
La technologie aide-t-elle à apprendre les Langues?

 

ARCHIVES - Podcasts "Place de la Toile  -  Podcasts Collège de France

http://bearfrac.free.fr/podcastMaster.html

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

Veronique 02/10/2006 10:01

L\\\'important dans les technologies c\\\'est de pouvoir les marier avec d\\\'autres choses, par exemple les ressources sur internet,  des nouveaux logiciels,  ou des stratégies adaptées aux nouveaux contextes pédagogiques .....

Rosie 02/10/2006 09:56

Le problème entre le cours classique et la classe virtuelle avec les TIC, serait en relation avec les usages, les contenus et l'accompagnent décisif de l'enseigant. Toutes ces limites et avantages peuvent s'agrandir ou disparaître ......

Lalanne 30/09/2006 11:34

Je souhaitais savoir si avec l'émergence des NTIC, la mise en oeuvre de la Formation Ouverte à Distance (tuttorée ou pas, et en faisant le distinguo sur la réponse) avait permis d'apporter de meilleurs résultats en terme d'apprentissage des langues étrangères, par rapport aux méthodes traditionnelles en présentiel ou en laboratoire. Et si oui, à quels niveaux ?NB : je suis responsable de formation d'une collectivité territoriale de 4 000 agents.

Anne-Laure Foucher 30/09/2006 11:33

Si on regarde d'un peu près les logiciels du commerce ou les sites internet, on s'aperçoit assez vite que les contenus ne révolutionnent pas toujours la didactique des langues, que la reconnaissance vocale a parfois bien du mal à reconnaître un natif, qu'en matière d'interaction et de communication, il y a mieux et qu'il faut sans doute être un super-apprenant "autodidacte" hyper-motivé pour apprendre seul avec ces outils. Le potentiel des TIC pour l'apprentissage des langues me semble plus grand quand l'utilisation des TIC est articulée avec d'autres situations pédagogiques ( le cours "classique" avec un enseignant et de vrais pairs en chair et en os par exemple). Qu'en pensent les

Thierry Du Pasquier 30/09/2006 11:32

Bonjour.C'est faire une confusion essentielle de considérer "Internet" comme un interlocuteur doué de conscience et volonté, ce qui est révélé par l'utilisation de cette désignation sans article :"Internet".Il faut se garder de perdre de vue que "l'internet" est un medium comme un autre à travers lequel tout passe. Ce qui est nouveau, c'est qu'il est à double sens, d'une personne vers une autre et réciproquement.C'est pourquoi il convient de parle de" l'internet" comme on parle de la TV, de la Poste, du téléphone etc. - toujours avec l'article qui est sur ce plan significatif."Internet" n'existe pas et n'enseignera jamais une langue, mais par "l'internet" il est parfaitement possible d'entrer en contact avec une personne ou un ordinateur susceptible de contribuer à enseigner une langue.[France Culture] C'est un débat qui remonte aux tout débuts d'Internet en France. On a parlé alors du réseau Internet et non du réseau de l'Internet ou de l'internet. Il s'agissait donc d'un nom propre, comme on parle de Renault, d'Air France ou de France Télécom. Depuis, les deux écoles coexistent et je ne pense pas qu'il faille accorder un sens à cette dénomination. Il ne s'agit pas, de mon point de vue, d'une personnification d'Internet, comme vous semblez le craindre. Merci pour votre message.