Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Reseaux FLE Education Langues

Ecoutez: Radio - Littérature - Podcast

23 Novembre 2006 , Rédigé par frul8 Publié dans #Blogs et enseignement

Internet bouleverse-t-il le travail des enseignants ?

http://audioblogfle.canalblog.com/archives/2006/11/15/3171349.html

Ecoutez Audio Podcast: 

 http://odeo.com/audio/2925173/view

Flaubert Audio / Vidéo

http://fle.joueb.com/news/11.shtml

LITTÉRATURE Audio - Vidéo
-

 Ecoutez Podcast

http://odeo.com/audio/3146553/view

 Ce n’est pas un mouvement littéraire mais un groupe qui se réunit pour le plaisir de travailler sur les possibilités de l’écriture. L’Oulipo est une tentative d’exploration méthodique des potentialités de la littérature et plus généralement de la langue.

Unissant à l’origine écrivains et mathématiciens, poètes et logiciens, l’Oulipo vise à assembler et à réassembler les lettres et les mots, à la manière des images recomposées, selon des formes, des structures, des contraintes nouvelles afin de produire des œuvres originales.

Oulipo et Perec, entretien avec Marcel Bénabou

 http://www.rfi.fr/lffr/pages/001/page_28.asp

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

jG 17/07/2009 18:01

Aux Samedis littéraires au Petit Palais  Juan Goytisolo en dialoguehttp://sites.radiofrance.fr/chaines/france-culture/nouveau_prog/creation/alacarte_fiche.php?src_id=140000037&diff_id=250000150Né à Barcelone, en 1931, intellectuel engagé, opposé au franquisme, Juan Goytisolo s'est très tôt exilé à Paris. De 1969 à 1975, il enseigne la littérature dans les universités de Californie, Boston et New York. Aujourd'hui installé à Marrakech, il est devenu un critique implacable de la civilisation occidentale. Auteur d'une vingtaine de romans et de nombreux essais, il a reçu en 1985 le Prix Europalia pour l'ensemble de son oeuvre, le Prix Juan Rulfo en 2004 et, en novembre 2008, le prestigieux Prix national des Lettres espagnoles. Son roman poétique "Makbara" vient d'être réédité aux éditions Fayard.Au cours de cette rencontre, il fera quelques lectures en espagnol que la traductrice Aline Schulman lira ensuite en français, elle lira aussi des extraits de "Makbara". Il s'entretiendra avec Yannick Llored, universitaire, qui publie en mars, aux Presses Universitaires du Septentrion à Lille, un ouvrage consacré à l'oeuvre de Juan Goytisolo et intitulé "Juan Goytisolo. Le soi, le monde et la création littéraire"; puis il dialoguera avec les écrivains Julian Rios et Guy Scarpetta. Une rencontre enregistrée le 28 mars 2009.-------------Affinités électivesémission du jeudi 7 mai 2009Juan Goytisolohttp://www.tv-radio.com/ondemand/france_culture/AFFINITES/AFFINITES20090507.ramJuan Goytisolo, dont l'œuvre fut interdite dans son pays par la censure franquiste dès 1963 et jusqu'à la mort du dictateur, vit à Marrackech. Il a obtenu, en 1985, le prix Europalia pour l'ensemble de son œuvre. Parmi ses livres publiés en France figurent, outre une quinzaine de romans, les recueils d'essais Chroniques sarrasines, l'Arbre de la littérature et la Forêt de la littérature, et les deux volumes autobiographiques Chasse gardée et les Royaumes déchirés.

Juan 17/07/2009 17:34

CAPTIVES de la Maison des Ecrivains et de la LittératureJuan Goytisolo en dialoguehttp://sites.radiofrance.fr/chaines/france-culture/nouveau_prog/creation/alacarte_fiche.php?src_id=140000037&diff_id=250000150émission du jeudi 7 mai 2009Juan Goytisolohttp://sites.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/affinites/fiche.php?diffusion_id=72829Juan Goytisolo et l'Espagne de Franco http://www.ina.fr/fresques/europe-des-cultures-fr/notice/Europe00019/juan-goytisolo-et-l-espagne-de-francoJuan Goytisolo PNTIChttp://sauce.pntic.mec.es/~jgoytiso/intro.htmlJuan Goytisolo CNICEhttp://www.isftic.mepsyd.es/w3/tematicas/juangoytisolo/J.Goytisolo  Bloghttp://www.paperblog.fr/dossier/Auteurs/juan-goytisolo/
Cinq siècles aprèsl'Espagne paie encore pour avoir renié son héritage arabe et juif    Par Juan Goytisolohttp://www.archipress.org/batin/ts17goytis.htmDe Juan Goytisolo à Monique Lange, de Monique Lange à Juan Goytisolo : une "intertextualité conjugale"http://revel.unice.fr/cnarra/document.html?id=340

Vodjta 24/11/2006 18:34

Internet et les TIC (technologies de l'information et de la communication) en général sont des outils mis à disposition des enseignants, au même titre que les dictionnaires, les tvs ou les magnétoscpes. Certains les ont intégrés, d'autres non. Les outils ne modifient pas l'acte d'apprendre ou d'enseigner si l'enseignant ne change pas sa pédagogie. C'est l'usage que l'on fait d'Internet qui modifie ou non le travail des enseignants. C'est certain que Internet boulverse le monde "connecté" du moins, les manières de travailller, de communiquer. Selon moi, l'école doit préparer les futurs citoyens au monde, et donc à l'utilisation et à la prévention des TIC. Il faut faire d'Internet un outil comme un autre, il faut l'intégrer, l'utiliser, le maîtriser surtout. L'école est restée l'école après l'arrivée du crayon, du livre, du cahier, de l'ordinateur maintenant c'est Internet . Alors bienvenu à toi nouvel outil !!

Colin 24/11/2006 18:33

La question n'est certainement pas de savoir si le travail des enseignants est bouleversé par Internet : il DOIT l'être. Ils doivent saisir cette opportunité fabuleuse d'ouverture vers les savoirs et le monde, pour faire évoluer pédagogie, méthodes, intérêt des jeunes, capacité à organiser autrement son travail...De nombreux (?) enseignants l'ont d'ailleurs compris. Certains, même, utilisent des outils nouveaux et complémentaires (nouveaux dans notre vieille et pusillanime France !), tels que les cartes cognitives (ou mind mapping : voir le site i-km.com) que les pays nordiques (voire anglo-saxons) utilisent dès l'école. Point n'est besoin de connaître les derniers travaux des sciences cognitives, pour s'apercevoir que l'on sait aujourd'hui bien plus sur le fonctionnement du cerveau qu'il y a encore 10 ans, et que la représentation spatialisée des idées permet de bien mieux organiser et donner des repères, créer, penser par soi même...Allez, encore une petit coup de pouce, pour les enseignants